Toute notre expérience à votre service
Tél.: 02 36 17 50 51

Radio CB Histoire

Histoire

« Cibi » est la prononciation du sigle CB, utilisé par les Américains pour désigner la Citizen-Band ou bande des citoyens. Cette bande de fréquences laissée libre dans les années 50 a permis aux camionneurs U.S. de rompre la monotonie des longs trajets et de se dépanner. De là, vient cet esprit de solidarité que ce vecteur toujours voulu véhiculer. Au début, son utilisation a été surtout le fait des routiers qui, en introduisant son principe, ont aussi créé un langage spécifique à base d’américanismes, de contractions de mots et de simples expressions codées.

Cette « Citizen Band » est d’une utilisation complètement gratuite. Hormis l’équipement bien entendu, aucun abonnement n’est nécessaire pour communiquer en direct avec d’autres opérateurs Cibi. Le tout bon esprit.

En 1947 se déroule la conférence mondiale d’Atlantic City pour répartir les fréquences hertziennes entre les différents utilisateurs2 :

L’activité citizen-band prit naissance aux États-Unis au milieu des années 1950.

Les premiers cibistes en France sont apparus à l’aube des années 1960 grâce à du matériel radioamateur et professionnel (utilisé alors aux États-Unis exemple: taxis, ambulances) importé sous le manteau. Ces pionniers étaient pirates et risquaient la prison, confiscation et destruction de leur matériel, ainsi que de lourdes amendes, mais bénéficiaient en pratique d’une large tolérance7.

En France le talkie-walkie dans la gamme 27 MHz (en jouet d’une puissance inférieur à 50 mW avec une antenne inférieur à 1,5 mètre) et (pour une puissance de 100 mW avec une taxe) a occupé la bande avec des services professionnels 8.

La CB connut une forte expansion en France à partir de 1981, avec la libéralisation des ondes (radios libres) promulguée par le gouvernement de François Mitterrand.

La pratique de la CB est devenue légale en France depuis 1981. Cette pratique a été strictement limitée dès le début : bande étroite de fréquences (22 canaux autour du canal « 11 ») et mode de transmission exclusif (FM). Dès cette date, l’État délivra une licence d’utilisation, ce qui n’était pas le cas avant, où la détention d’un appareil, si elle était autorisée et imposait un certificat visé par la gendarmerie, n’autorisait pas pour autant son usage.

Depuis, les droits des cibistes français ont évolué. Ils peuvent désormais utiliser 40 canaux et différents modes de modulation : modulation de fréquence (FM), modulation d’amplitude (AM), bande latérale unique (BLU ou SSB en anglais).

Depuis 2001, on utilise le PMR446 Private Mobile Radio 446 ou Radio Mobile Professionnelle à usage libre en Europe destiné au public et aux professionnels dans la bande des 446 MHz dont la portée varie de 200 m en ville à plus de 3 km en mer.

Extrait  de Wikipedia. Lien à suivre pour lire Wikipedia, Histoire de la Citizan Band..

Ensemble émetteur récepteur année 1923.